Visite à l’ICT Discovery de l’UIT de Genève

Écrit par admin. Publié dans Art numérique, Conférence, Medias, Medias sociaux, Métiers de la communication, Réseaux

L’Union Internationale des Télécommunication a créé, à Genève, un étage dédié à l’évolution de la communication : le parcours ICT Discovery. La première vision que nous avons eu, a donné le ton de l’exposition : le logo de leur bâtiment : Innovating Together. Cela montre bien le domaine dans lequel nous allions être plongées.

permanent2

Evolution de la communication

Comme lors de notre précédente exposition sur la communication, la visite propose premièrement un historique sur celle-ci. On commence très tôt en -3000 av. J-C avec des fresques découvertes sur tous les continents. Au fil du temps se développe l’écriture, on communique en se transmettant des messages par voie équestre ou pédestre (env.550 av. J-C), puis par vol d’oiseau. Certaines populations utilisent d’autres moyens de communication, comme des signaux de fumée. La communication est inévitable et est adaptée aux moyens que l’on a à l’époque. Dès le 18e siècle, le télégraphe fait son apparition, au 19e siècle, et notamment grâce à la Révolution industrielle, se développe le téléphone. Cette innovation n’est pas la seule de l’époque. La radio et la télévision auront un impact conséquent et des effets sociologiquement et économiquement fleurissants. En 1945, le premier ordinateur est lancé sur le marché, mais il faudra attendre 1969 pour utiliser les premiers réseaux. Quelques années plus tard arrive une innovation qui va changer notre sociologie des usages des médias : le téléphone portable.

Innover pour mieux communiquer

De nos jours, grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), nous sommes en capacité d’innover de plus en plus et d’amener de réels changements positifs sur notre planète. L’Union internationale des télécommunications (UIT) a bien compris cela et s’attèle à améliorer la communication à travers une amélioration des télécommunications. Parmi les buts de l’UIT, on retrouve par exemple le fait d’éradiquer la fracture numérique qui subsiste. En effet, des millions de personnes n’ont pas accès à l’information et aux nouvelles technologies et il faut éviter qu’un écart se creuse et crée des classes sociales encore plus éparses. L’UIT est également sensible aux changements climatiques et met au premier plan les recherches permettant d’améliorer notre consommation afin de ne pas détruire trop vite notre monde tel que nous le connaissons. La Terre n’étant pas toujours tendre avec ses habitants, l’UIT essaie de développer les meilleures communications possibles lors de catastrophes naturelles. En effet, lorsque tout est détruit, il faut agir vite pour sauver des vies et remettre en place les moyens de communication. L’UIT travaille également à l’amélioration des larges bandes, c’est-à-dire la qualité et la rapidité des connections Internet.

Le monde des flux

Une place est également toujours réservée pour des expositions temporaires. En cette période celle-ci présentait les travaux de Marconi, précurseur de la radio avec son invention de la télégraphie sans fil.

De plus, l’exposition montre la dimension dynamique de la ville de Genève, telle une ville vivante. De multiples infographies et vidéos représentent les flux d’activités au dessus de la ville. Nous avons aussi pu observer les flux entrants et sortants sur Genève et les différents moments de la journée.

S’il y a une conclusion à retenir, c’est que l’UIT a bien compris comment utiliser de manière intelligente les technologies que nous avons à disposition.

« Aujourd’hui les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont essentielles, elles nous permettent de rester connecté au monde, n’importe où et à n’importe quel moment ».

 Elena et Florence

Mots-clefs : , , , , , , , , , ,