Rencontre avec Julia Bakech

Écrit par admin. Publié dans Réseaux entreprises

« Je suis entrain d’accomplir mon rêve professionnel »

« Je suis entrain d’accomplir mon rêve professionnel »

Julia Bakech a 27 ans et n’a pas eu un parcours scolaire ordinaire. En troisième année du collège, elle décide de partir en «quête d’indépendance». Le monde professionnel s’ouvre alors à elle. Mais conseillée par son entourage, la Genevoise décide de reprendre ses études, peu de temps après. C’est à ce moment-là que la communication entraîne la jeune femme dans un univers fascinant. Chargée de communication, elle ne travaille actuellement pas dans une entreprise. Elle effectue des mandats qui enrichissent ses expériences professionnelles. Si son profil nous a tout particulièrement intéressés, c’est parce qu’elle est en train de mettre sur pied un projet, qui mérite que nous en parlions.

Son parcours

Etudiante au Collège Sismondi à Genève, Julia Bakech décide de claquer les portes de l’institution avant même d’avoir sa maturité en poche. Ayant la chance de son côté, elle trouve rapidement un poste de travail chez un huissier qui organise des ventes aux enchères. Ce premier emploi marie pour elle l’apprentissage et le plaisir, car son plus grand souhait est de travailler dans le domaine de l’art. N’ayant pas de don artistique particulier, « la communication se présente comme une bonne voie pour toucher à l’art » et faire ainsi, ce qui la passionne. La Genevoise décide alors de tenter sa chance en passant le concours d’entrée à l’école Polycom de Lausanne. Pendant trois ans, Julia Bakech découvre les secrets du métier de chargé de communication.

Elle concrétise sa formation par plusieurs stages qui lui permettent de voir différents domaines. La jeune femme travaille d’abord pour Global Travel Services, une agence de voyage bien particulière. La directrice possède, en effet, la Maison Buttin de Loës dans laquelle des événements sont organisés. Julia Bakech touche alors à des sphères distinctes qui étendent son expérience. C’est chez Alternative Brand Communication que Julia apprend à faire des études de marché et à suivre la conception complète de supports médiatiques pour des banques et des centres commerciaux.

A travers divers mandats, elle organise des expositions, s’occupe de la promotion d’artistes et d’associations, se charge du marketing pour des entreprises et développe des sites internet.

Son projet

Julia Bakech travaille, depuis peu, sur un projet qui lui tient fortement à coeur. Son désir est de travailler dans ce qu’elle aime, mais elle est aussi consciente de ses faibles années d’expérience. Elle doit trouver quelque chose qui lui permette de réaliser son rêve, et c’est là que l’idée de créer JB4Art lui surgit.

Au départ, Julia Bakech souhaite créer un site internet pour l’aider à soutenir ses candidatures d’emploi. Mais rapidement, l’idée d’aller plus loin, et surtout de faire ce qui la captive, la titille. Elle commence alors la création d’un site web sur Foliokit pour promouvoir l’art dans toutes ses formes ;  de la peinture à la musique, en passant par la danse et le théâtre. Son but est d’aider les artistes à s’exprimer. En se mettant à la disposition des professionnels de l’art, Julia Bakech souhaite sensibiliser le grand public aux oeuvres et à l’univers artistique. «Mettre la communication au service de l’art», c’est le moyen imaginé par Julia Bakech pour allier passion et métier.

Ses conseils

La Genevoise pense que le carnet d’adresse est un outil primordial pour un communicant. Elle recommande « d’élargir notre réseau le plus possible, et surtout d’entretenir d’excellentes relations avec les professionnels ».  Pour y arriver, Julia Bakech conseille d’effectuer plusieurs stages et de ne jamais refuser une expérience professionnelle qui s’offre à nous. Les métiers de la communication sont multiples et variés, «il faut [ alors ] toucher aux différents domaines possibles afin de voir ce qui nous convient davantage». Malgré le manque d’expérience qu’ont souvent les jeunes diplômés, il ne faut aucunement hésiter à se faire remarquer. La jeune femme insiste sur le fait qu’un bon communicant doit être polyvalent et doit savoir s’adapter. Elle estime qu’avoir un regard créatif est essentiel, malgré que nous soyons dans le côté conceptuel du métier de la communication.

Julia Bakech est en train d’atteindre ses objectifs grâce à l’énergie et à la volonté qu’elle possède. Travailler dans ce qui la passionne, c’est ce pourquoi elle travaille dur. Elle souhaite créer, prochainement, une association qui l’aide à concrétiser davantage son rêve. Nous lui souhaitons bonne chance et plein de succès.

                                                                                                                                                                                                               Gwendolyn Cano

JB4Art

La communication au service de l’art

http://jb4art.com/