Les dix erreurs à ne pas commettre pendant son stage.

Écrit par admin. Publié dans Aucune catégorie

Fiche Stage

Vous venez de trouver un stage et les portes du monde professionnel s’ouvrent à vous. Vous allez intégrer un monde en rapport avec votre secteur d’activité, mais savez-vous comment intégrer au mieux l’infrastructure qui vous accueille? Même s’il est facile de penser qu’un stage est un élément qui compte seulement dans votre parcours universitaire, cela va bien au-delà. Il vous permet d’acquérir et développer de nouvelles compétences, d’observer le monde professionnel tout en devenant acteur à votre tour.

Vous êtes un étudiant consciencieux rempli de motivation et de bonne volonté, mais vous allez sans doute au moins une fois penser cela :

1. Je découvrirai l’entreprise le jour venu, il y aura bien de nouveaux collègues sympathiques pour me présenter tout ça! 

En amont, il est important d’obtenir le maximum de renseignements sur l’entreprise que vous allez intégrer. Visitez son site internet, ayez connaissance de la hiérarchie. Rassemblez les éléments que vous avez obtenus lors de votre entretien afin de ne pas arriver le premier jour en terre inconnue. Il n’y a rien de plus frustrant pour un recruteur qu’accueillir un stagiaire qui ne sait pas ce qu’il vient faire là.

2. Dans la vie il faut rester soi-même alors je vais venir tel que je suis comme le dirait une célèbre chaîne de fast-food.

Rester fidèle à soi-même et ses convictions est tout à fait honorable. Mais vous ne partez pas en ballade à la foire du village. Renseignez-vous sur le dress code. Si vos futurs collègues viennent en costume, une tenue de plage sera peu appréciée. Restez vous-même, oui, mais adaptez vous.

3. C’est seulement un stage de courte durée et il n’est même pas payé, je vais faire de mon mieux, mais je pense quand même à la préparation de mon week-end.

Quelle bonne idée, avec ce genre de pensée votre week-end s’approchera beaucoup plus vite que prévu par la porte de sortie. C’est un stage c’est vrai, mais n’oubliez pas qu’outre des crédits validés pour votre semestre, il s’agit avant tout d’une opportunité. Impliquez vous dans toutes vos missions même si certaines sont ennuyeuses. Votre maître de stage ne regrettera pas de vous avoir recruté et mieux encore, la satisfaction de votre travail le convaincra de vous faire de belles lettres de recommandation quand vous serez diplômés. Qui sait? Peut-être même vous aurez la chance d’être employé dans cette même entreprise.

4. Ce week-end étant intense je suis fatigué, en plus je viens de rompre. Ce n’est pas grave tout le monde a le droit d’avoir ses mauvais jours.

Tout le monde oui, mais pas vous. Vous êtes en train de devenir un professionnel. Vous venez avec le sourire jusqu’aux oreilles quoiqu’il arrive. La motivation et la bonne humeur sont contagieuses et une ambiance saine au travail rend les collaborateurs beaucoup plus efficaces. Imaginez si tous vos collègues arrivaient le matin avec le même état d’esprit.

5. Mon collègue préféré est en guerre avec un autre. Je vais lui apporter mon soutien, comme ça, les autres verront aussi qu’il ne faut pas me chauffer.

Voilà une bonne idée pour se mettre toute l’entreprise à dos et figurer sur sa liste noire. Vous êtes en stage, vous écoutez, vous observez, vous ne dites rien. Et si vous ne comprenez pas, souvenez vous des trois petits singes de la sagesse. Vous vous devez de rester un modèle de neutralité.

6. Tout le monde va sur Facebook ou Twitter au bureau, c’est bien connu, alors pourquoi pas moi?

Votre responsable appréciera cette belle collecte d’informations personnelles sur votre lieu de travail. Mais surtout, ce genre de dérives est de plus en plus réprimandé et pourrait mettre votre stage en péril. Ne prenez pas de risque, vous avez assez de missions pour vous occuper jusqu’à la fin de toute façon.

7. Je suis assez occupé comme ça, mon rapport de stage attendra bien la fin de mes missions.

Profitez-en donc comme le stipule l’exemple 6 pour vous déconnecter des réseaux sociaux et mettre ce temps à profit pour prendre des notes. Munissez vous d’un carnet, notez tout, vos missions, comment elles s’accomplissent, vos observations. Les collègues sont une mine d’or précieuse pour vous aider à enrichir votre contenu. N’attendez pas les derniers jours pour vous y mettre.

8. Mon maître de stage me laisse tranquille, tant mieux je vais pouvoir me reposer.

Continuer sur cette lancée, au moment de faire le bilan, celui-ci ne saura même plus qui vous êtes. Votre maître de stage représente l’autorité, mais c’est aussi un complice, il vous guide lors de vos missions et vous remet dans le droit chemin en cas d’erreur. Prenez des initiatives, faites le point avec lui quand vous avez des doutes, en d’autres mots, existez!

9. Ce stage est pire que je ne l’aurais imaginé, je claque la porte.

Malheureusement cela peut arriver. Les motifs sont divers et parfois justifiables. Mettez votre fierté de côté et restez. La fuite n’apportera que des regrets doublés d’une sous-estime de soi. Pire encore, cela pourrait affecter votre parcours académique et nuire à votre futur professionnel.

10. Je n’aime pas mes collègues, le stage est fini, je ne les verrai plus et c’est tant mieux.

Vous avez semble-t-il déjà oublié l’exemple 7. Le stage apporte bien plus qu’une expérience, mais aussi un réseau. Il faut l’alimenter et l’entretenir. N’hésitez pas à inviter vos anciens et proches collaborateurs au restaurant. (Ils savent que vous êtes étudiant ils payeront leurs parts rassurez-vous). Ils vont tiendront au courant de l’évolution du marché et peut être mieux encore, vos proposeront de postuler pour remplacer la collègue aigrie qui vient de prendre sa retraite.

Maintenant que vous avez les clés en mains, il ne reste plus qu’à vous souhaiter un excellent stage, et si vous avez des doutes, relisez donc ces conseils.

Aurélien Doucet.

Mots-clefs : ,