Snapchat lance une offre d’information francophone avec Discover

Écrit par NelsonM. Publié dans Etudiants, Travaux d'étudiants

 

Depuis quelques mois déjà, Snapchat a lancé une fonction qui permet à huit médias francophones de paraître dans la partie réservé au média du réseau social: Discover.

IMG_0240Le monde, Cosmopolitan,L’Équipe, Vice, Konbini, Paris Match, Tastemade et Melty ont étaient choisi pour proposer du contenu éditorial varié pour l’application Snapchat.

Ils font partie désormais d’un club très prisé capable d’atteindre les huit millions d’utilisateurs actifs français quotidiens à coups de vidéos, de photos, d’animations, de jeux et d’infographies.

À la recherche d’un public plus jeune, mais aussi plus connecté, ces médias ont choisi de proposer une offre de lecture adaptée aux smartphones, à ses usages et aux normes snapchat. Certains médias l’ont bien compris et ont apprivoisé cet aspect de l’application pour communiquer à l’aide d’équipes dédiées, bouleversant ainsi la profession pour s’adapter.

Impliquant des vidéastes, des motion designers, des chefs de projet, des infographistes, et bien sûr, des journalistes, les médias ont bien compris que se lancer dans l’aventure Snapchat impliquait de nouvelles formes d’interaction bien différentes.

Nelson Maillard

Humans of UNIGE : Medi@Lab sous toutes ses coutures

Écrit par solene.m. Publié dans Actualité, Etudiants, Humans of UNIGE, Medi@Lab, Medias sociaux, projet, Projets

humans1Quatre étudiants du Master en Journalisme et Communication de Medi@Lab ont lancé le projet Humans of UNIGE au sein de l’Université de Genève. Une manière de présenter les différents aspects de la communication. Le projet met en exergue notamment les aspects rédactionnels, créatifs, les relations interpersonnelles, l’utilisation de médias traditionnels et numériques et différentes stratégies de communication

Les stéréotypes mènent souvent la vie dure aux métiers de la communication. L’imaginaire va souvent dans le sens d’un communicant avide d’argent et très peu éthique. Le projet Humans of UNIGE veut casser ces visions néfastes et montrer l’aspect pratique de différentes techniques souvent utilisées dans la communication.

Un but humain

Le but du projet Humans of UNIGE est d’humaniser l’Université de Genève. L’institution comporte plus de 16’000 individus venant d’horizons totalement différents. Il semble très important au projet de cultiver cette diversité qui fait la force de l’Université. C’est pour cette raison que les quatre étudiants ont décidé de récolter de petites anecdotes auprès des différents acteurs de l’Université. C’est une manière de mettre un visage sur une histoire, de remettre l’humain au centre. Les étudiants espèrent qu’à travers ce projet, ils ont pu donner un peu de chaleur à ces murs qui peuvent paraître parfois un peu froid et créer un sentiment d’appartenance à une communauté.

Une histoire que l'on peut retrouver sur la page Facebook de Humans of Unige

Une histoire que l’on peut retrouver sur la page Facebook de Humans of Unige

Des techniques apprises en cours

Pour l’élaboration du projet, les quatre étudiants du Medi@Lab ont dû faire appel à des techniques apprises en cours. Tout d’abord, il a été de leurs devoirs de gagner la confiance de leurs interlocuteurs souvent réticents à se confier. Il a fallu les convaincre d’accepter de témoigner et les rassurer. Ils n’ont donc pas eu peur d’aller au contact des autres et ont dû être très sociables. Ensuite, une photo devait être prise. Un point important qui fait appel à un esprit créatif.

Une fois l’interview fini, le travail commence tout juste pour les étudiants. Il leur faut maintenant travailler un texte qui s’inspire des techniques de storytelling afin qu’il soit intéressant et esthétique tout en conservant l’esprit de l’interviewé. Une fois ceci réalisé, place aux stratégies de communication. Les histoires de Humans of UNIGE se trouvent sur trois plateformes numériques différentes. A savoir, Tumblr, Instagram et Facebook. Ce projet a été l’occasion de s’essayer à ces différents médias et de mettre en place des techniques afin de capter l’attention des internautes. Les étudiants ont aussi utilisé les médias traditionnels, à savoir des affiches. Quatre modèles différents ont été placardés dans les bâtiments universitaires. Les affiches contenaient une phrase « choc » du type : « C’est qui lui ? » et l’adresse du Tumblr du projet. Le but de cette initiative est de susciter la curiosité du lecteur, pour avoir son attention afin qu’il aille sur la plateforme pour découvrir le projet.

Le projet Humans of UNIGE se veut englobant. Il remporte aujourd’hui un succès auquel les étudiants de Medi@Lab ne s’attendait pas. La page Facebook du projet comporte plus de 1200 adhérents. Le projet a même eu droit à un article dans le 20 minutes. Une belle visibilité offerte au Master en Journalisme et communication, ainsi qu’une manière de montrer les aspects pratiques des cours. Une opportunité également de mettre à l’honneur la diversité de l’Université de Genève.

Liens utiles

Humans of UNIGE, Récits de l’Université de Genève

Écrit par amandine.m. Publié dans Actualité, Etudiants, Humans of UNIGE, Medi@Lab, Medias sociaux, projet, Projets, université de Genève

humans of unige

« Humans of UNIGE » est un projet réalisé par Amandine Mareschi, Solène Monney, Anastasia Yarmysh et Guillaume Zwygart; étudiants de première année du Master en journalisme et communication.

L’idée de notre groupe est d’aller à la rencontre des personnes qui fréquentent régulièrement l’Université de Genève et de leur demander une anecdote en lien avec leur vie à l’UNIGE. Le but étant ainsi de proposer, sur une plateforme type Tumblr, une grille de photos accompagnées des petits récits récoltés. Nous nous sommes inspirés pour ce projet du blog « Humans of New York ».

Cette initiative est une occasion unique de mettre un nom, un visage sur des gens et ainsi renforcer un sentiment d’appartenance de communauté à l’Université de Genève.