Humans of Unige : une histoire sur un visage

Écrit par solene.m. Publié dans Actualité, Aucune catégorie, Facebook, humans, Humans of UNIGE, Humans of UNIGE, Humans of UNIGE, Master, Medi@Lab, Medias, Medias sociaux, Programmes, projet, Projets, Storytelling, Travaux étudiants, université de Genève

 

Les murs de l’Université de Genève peuvent sembler très froids aux premiers abords. Il arrive souvent de traverser le hall des différents bâtiments universitaires et d’y croiser à plusieurs reprises les mêmes personnes. Nous ne connaissons pas le nom de ces individus, juste le visage. Le contact étant difficile,  nous pouvons nous croiser quotidiennement durant trois ans, ce n’est pas pour autant que nous en saurons plus.

Humans of Unige, une chaleur retrouvée

Le but du projet Humans of Unige est justement de venir briser cette glace et cherche à instaurer un cadre plus intimiste au sein de l’Université de Genève. D’en montrer un peu plus sur les étudiants, les professeurs, les cuisiniers et tout ceux côtoyons les abords de l’Université de Genève. A travers cette démarche, les étudiants de Medi@Lab cherchent à instaurer un côté humain, venir casser les idées reçues basées uniquement sur le physique et mettre ainsi une histoire sur un visage. Le principe est simple, une photo  d’un acteur de l’Université de Genève accompagné d’un récit le concernant.

Un aperçu du Tumblr de Humans of Unige ou l'on peut retrouver différentes histoires

Un aperçu du Tumblr de Humans of Unige où l’on peut retrouver différentes histoires

Ajourd’hui, Humans of Unige obtient plus de 1200 likes sur sa page Facebook et comptabilise plus d’une quinzaine d’histoires sur ses différentes plateformes, à savoir Tumblr, Facebook et Instagram. L’équipe de Humans of UNIGE a essayé d’offrir des histoires variées balayant ainsi un panel large des différents acteurs côtoyant l’Université de Genève. L’histoire ne fait sûrement que commencer pour Humans of UNIGE, mais ce projet nous a permis de nous ouvrir au dialogue avec d’autres personnes et d’apprendre énormément sur de nombreux tableaux ainsi que sur nous-mêmes.

Liens utiles

La communication culturelle selon Shani Brutsch, chargée de communication pour les Musées d’art et d’histoire de Genève

Écrit par delphine.b. Publié dans Intervenants

Shani-Brutsch2Après un bachelor en lettres et un master en communication, Shani Brutsch a décidé de se lancer dans le domaine de la communication culturelle. Elle a donc trouvé un poste en tant que chargée de communication pour les Musées d’art et d’histoire de Genève. L’ensemble muséal des MAH de Genève inclut le Musée d’art et d’histoire, le Musée Rath, la Maison Tavel et le Cabinet d’arts graphiques.

Le département dans lequel elle travaille est constitué de cinq personnes:

  • un responsable
  • un community manager, qui s’occupe des différents réseaux sociaux et des relations avec le tourisme
  • une rédactrice journal et blog
  • une assistante de communication, qui gère la newsletter et les relations presse
  • une chargée de communication, elle-même, qui s’occupe de la promotion des expositions temporaires ainsi que de la communication institutionnelle.

Notre travail est de définir des ‪stratégies de ‪communication précises, qui sont spécifiques à chaque projet 

Son travail est divisé selon les différents projets en cours. Il consiste, pour chaque projet, à contacter le commissaire de l’exposition et le responsable du projet pour comprendre les objectifs, établir un fil rouge, imaginer quelles histoires narrer, mais surtout définir des stratégies de communication précises en fonction d’un public cible.

Pour qui concerne la communication institutionnelle, elle doit à la fois gérer l’agenda, le programme d’exposition et rédiger des dossiers de presse. Il existe également un guide d’aide à la visite et des brochures institutionnelles qui présentent l’ensemble des musées.

Un public cible ? Le profil sociologique des visiteurs type : ce sont des femmes d’un certain âge, francophones, diplômées, actives dans les catégories professionnelles supérieures et peu sensibles à la gratuité. Le but est donc de construire une stratégie de communication en tenant compte de tous ces éléments, afin de cibler au mieux possible le public.


PORTRAIT D’ADRENALINE DIGITAL : INVITÉE AU PROJET DIGICOM D@Y À L’UNIVERSITÉ DE GENÈVE

Écrit par sarah.m. Publié dans Actualité, Intervenants, Master, Medias, Métiers de la communication, Travaux étudiants

adrenaline digitalInvitée le 27 avril prochain à l’Université de Genève par trois étudiantes de Medi@LAB, l’agence de communication Adrenaline Digital nous présente le portrait de son entreprise que vous aurez l’occasion de découvrir lors du Digicom D@y, de 10h-10h45.

Adrenaline Digital, « une décharge d’énergie créative »

Fière de sa signature « une décharge d’énergie créative », Adrenaline Digital est reconnue pour ses stratégies digitales débordantes de créativité. A la fois active dans le domaine du marketing et de la communication, l’agence fondée en 2009 compte une clientèle variée provenant des mondes: de l’horlogerie, du luxe, de la finance ou encore des matières premières.  

PORTRAIT DE BREEW : INVITÉE AU PROJET DIGICOM D@Y À L’UNIVERSITÉ DE GENÈVE

Écrit par sarah.m. Publié dans Actualité, Intervenants, Master, Médi@Lab Digicom Day, Medias, Medias sociaux, Métiers de la communication, Travaux étudiants


L'agence Breew, invitée au Digicom DayInvitée le 27 avril prochain à l’Université de Genève par trois étudiantes de Medi@LAB-Genève, l’agence de communication Breew nous présente le portrait de son entreprise que vous aurez l’occasion de découvrir lors du Digicom D@y, de 16h-16h45.

Breew, la visibilité en ligne

Breew est une agence digitale qui a vu le jour historiquement autour de la création de contenu pour le web (vidéo), il y a plus de 10 ans à Lausanne. Qu’il s’agisse de produire des vidéos, de les diffuser ou de créer des stratégies digitales visant à assurer la visibilité des marques en ligne, l’expertise de l’agence fondée par Thierry Weber n’est plus à faire sur le marché.

« La vidéo, un domaine qui ne cesse d’innover »

Féru des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information), Thierry Weber, également cofondateur du prix «Le meilleur du web », viendra partager son expérience et livrer sa vision de la communication à l’ère du numérique. Pour ce passionné, défendeur infatigable du web, une chose est sûre: la vidéo est loin d’être un gadget et représente un domaine en plein essor dans lequel l’innovation est au premier plan.

Si vous voulez découvrir les secrets pour qu’une vidéo engendre des milliers de vues et soit largement partagée sur les réseaux sociaux, ne manquez pas l’intervention de Thierry Weber, le 27 avril de 16h-16h45 dans le hall central d’Uni Mail.

Portrait de Sillage : invitée au projet Digicom D@y à l’Université de Genève

Écrit par luana.n. Publié dans Actualité, Intervenants, Master, Médi@Lab Digicom Day, Medias, Medias sociaux, Métiers de la communication, Présentation, Projets, Réseaux

sillage_logoL’agence Sillage, spécialisée en communication politique – invitée par Medi@LAB-Genève – sera présente au Digicom Day  le 27 avril prochain à l‘Université de Genève. En attendant le Jour J, nous vous dévoilons quelques lignes sur cette agence, l’occasion d’avoir un aperçu de ce qu’elle fait et de ce qu’elle viendra nous présenter lors de cette journée dédiée à la communication !

Web 2.0 et campagnes politiques

Spécialisée de le domaine de la communication politique, Sillage est une agence de communication qui a su mettre à profit les avantages du Web 2.0 pour y mener des campagnes politiques concernant des sujets de votations ou pour des actes militants surtout autour du thème de la migration. Les réseaux sociaux constituent désormais de vrais enjeux pour le domaine politique changeant ainsi profondément la dynamique des élections. On assiste alors à une véritable interactivité permanente entre médias et acteurs politiques.

Des campagnes à forte résonance sur les réseaux sociaux

C’est donc en tant qu’experte de la communication politique qu’Helena de Freitas – directrice de Sillage – viendra nous parler au Digicom Day de 15h à 15h45 de diverses campagnes digitales qui ont eu une forte résonance sur les réseaux sociaux. La campagne de votations du 30 novembre 2014 (ECOPOP) ainsi que la campagne contre l’initiative de mise en oeuvre de l’initiative de l’UDC du 28 février dernier y seront présentées. Une présentation qui promet d’être très intéressante au vu des prochaines votations !

Sa vision de la communication digitale

« Une communication qui force la créativité visuelle et rédactionnelle. Partagée dans un réseau bien construit, elle est efficace et rapide. »